Les Paliers Profonds

Les Paliers Profonds

Les procédures de remontée et les algorithmes utilisés dans les tables et ordinateurs de plongée pour le calcul de la décompression ont été modifiés et améliorés à plusieurs reprises au cours des 40 dernières années.

Toutefois, la plongée est devenue un sport très populaire et même si l'utilisation des ordinateurs est devenue prédominante, l'incidence de la maladie de décompression neurologique chez les plongeurs sportifs n'a que très peu diminué.

Cette faible diminution peut être imputée aux procédures de plongée actuelles; c'est-à-dire aux facteurs tels que la vitesse de remontée et les paliers de décompression en faible profondeur qui, de toute évidence, ne laissent pas assez de temps aux tissus rapides pour éliminer suffisamment d'azote durant les phases critiques de la plongée, donnant lieu à la formation de bulles et parfois à une MDD.

L'expérience accumulée dans le sauvetage en plongée sportive montre que 65 % des cas de MDD sont de type neurologique, c'est-à-dire des MDD de la colonne vertébrale, un tissu qui n'a une période que de 12,5 minutes. Afin de permettre à ce tissu de désaturer et d'éviter la MDD neurologique, il est donc nécessaire d'adopter des temps de remontée plus longs.

Si l'on analyse l'expérience accumulée par les pêcheurs de perles et, plus récemment, celle acquise par les " plongeurs techniques ", qui ont réintroduit l'usage de paliers profonds dans leurs plongées, il semble que ces paliers soient d'un intérêt évident.

Ces observations indiquent qu'il est nécessaire de revoir les stratégies de décompression des tissus rapides afin d'améliorer la sécurité de la plongée.

L'introduction d'un palier profond durant la remontée semble réduire de manière considérable le nombre de bulles enregistrées par l'appareil de détection Doppler ainsi que la tension d'azote dans les tissus rapides, qui peut être mise en corrélation avec les échanges gazeux survenant au niveau de la moelle épinière.

Ainsi, les auteurs concluent qu'un palier profond peut fortement réduire l'incidence de la maladie de décompression de type neurologique.

Source : Alessandro Marroni, M.D / Dan Europe news (4ème trimestre 2004 )

Important ! toutes les activités du club en piscine et milieu naturel ne peuvent être pratiquées que par des personnes possédant la licence-club, son prix est de 100 € pour les moins de 16 ans et 140 € pour les autres… plus d'infos…